Parc National Tsingy de Bemaraha
Classés site patrimoine mondial, les Tsingy du Bemaraha font partie du réseau des Parcs Nationaux de Madagascar géré par l’Angap.
Il a été déclaré site du patrimoine mondial de l’Unesco en 1990.

Les Tsingy, se présentent comme de véritables cathédrales de calcaires, constitués d'un réseau très dense de failles, de crevasses, de surfaces de blocs calcaires sculptés en lames ou en aiguilles acérées.


Roches calcaires formées par un dépot de fossiles et de coquillages morts sous la mer il y a 200 millions d'années, et par la suite façonnées par l'eau des pluies il y a 5 millions d'années, les Tsingy offrent l'un des paysages les plus spectaculaires de la Grande Île.

Il y a 300 ans, les Tsingy ont servi d'abri pour les " vazimba ", les premiers occupants de Madagascar. Et, aujourd'hui ils deviennent un lieu de culte et de cérémonie - tromba et tombeau - pour la population.

Le Parc National des Tsingy du Bemaraha est le plus vaste site protégé de Madagascar (152 00 ha).

Elle recouvre les limites d'un vaste plateau calcaire que l'érosion pluviale a hérisée de spectaculaires lapiaz - arrêtés et crêtés acérées qui a donné le nom de Tsingy en Malgache.

Les dolines et avenes qui trouent, par endroits, ce karst érodé sont les seuls îlots de verdure dans cet univers minéral, des sanctuaires pour la forêt sèche de l'Ouest.